Le frivolité a pu se développer à partir de filets et de Ropework décoratifs que les marins et les pêcheurs ont mis en place des motifs pour les copines et les épouses à la maison. Les travaux de Ropework décoratif utilisés sur les navires comprennent des techniques (en particulier le Barbant) qui montrent une similitude frappante avec le frittage. Une bonne description de cela se trouve dans noeuds, Éplices et Fancywork. Certains croient que la frivolité est née il y a plus de 200 ans, citant souvent des navettes vues dans des peintures de femmes du XVIIIe siècle telles que Charlotte de Mecklembourg-Strelitz, la princesse Marie Adélaïde de France, et Anne, comtesse d`Albemarle. Une inspection rapprochée de ces peintures, cependant, montre que les navettes en question sont trop grandes pour être des navettes de frivolité, et qu`ils sont en fait des navettes de nouage. Il n`y a pas de documentation ou d`exemple de dentelle Tatted qui date avant 1800. Tous les éléments de preuve disponibles montrent que le frivolité est originaire du début du XIXe siècle. Comme la plupart des magazines de mode et des magazines de l`économie de la maison de la première moitié du XXe siècle attestent, la frivolité avait une suite substantielle [7]. Lorsque la mode comprenait des touches féminines telles que des colliers de dentelle et des poignets, et bon marché mais bon cadeaux de douche de bébé étaient nécessaires, cet art créatif a prospéré. Comme la mode a déménagé à un look plus moderne et la technologie fait de la dentelle une marchandise facile et bon marché à l`achat, la dentelle fait à la main a commencé à décliner. Les modèles plus anciens utilisent un long et une notation pour décrire les points nécessaires, tandis que les modèles plus récents tendent à faire une utilisation extensive des abréviations telles que «DS» pour signifier «double Stitch», et une notation presque mathématique prospectifs.

Les exemples suivants décrivent le même petit morceau de frivolité (le premier anneau dans le modèle de poule et poussins) la frivolité de navette traditionnelle peut être simulée à l`aide d`une aiguille de frivolité ou d`une aiguille de poupée au lieu d`une navette. Il existe deux techniques de base pour la frivolité des aiguilles. Avec la technique plus largement diffusée, un double fil passe à travers les mailles [citation nécessaire]. Le résultat est similaire à la frivolité de la navette mais est légèrement plus épais et plus lâche [citation nécessaire]. La deuxième technique rapproche plus étroitement la frivolité de la navette car un seul fil traverse les mailles. Le frivolité est une technique de fabrication artisanale d`une dentelle particulièrement résistante à partir d`une série de noeuds et de boucles. [1] le tatting peut être utilisé pour faire des bordures de dentelle ainsi que des napperons, des colliers, des accessoires tels que des boucles d`oreilles et des colliers, et d`autres pièces décoratives. La dentelle est formée par un modèle de bagues et de chaînes formées à partir d`une série d`accroches de vache ou de noeuds à demi-accroches, appelées doubles mailles, sur un fil de base. Des trous peuvent être laissés entre les mailles pour former des picots, qui sont utilisés pour la construction pratique ainsi que l`effet décoratif. Le tatting remonte au début du XVIIe siècle, comme en témoigne un poème de Sir Charles Sedley, «The Royal Knotter», écrit à la fin des années 1600 et publié à titre posthume en 1707. Il écrit de la Reine Anne “knotting” comme elle monte à l`étranger dans sa voiture. [2] le terme de frivolité dans la plupart des langues européennes est dérivé de Français frivolité, qui fait référence à la nature purement décorative des textiles produits par cette technique.

La technique a été développée pour imiter la dentelle point. [3] la frivolité avec une navette est la première méthode de création de dentelle frivolité. Une navette de frivolité facilite la frivolité en tenant une longueur de fil enroulé et en la guidant à travers des boucles pour faire les noeuds nécessaires. Historiquement, il s`agissait d`une forme ovale en métal ou en ivoire de moins de 3 pouces (76 mm) de long, mais les navettes viennent dans une variété de formes et de matériaux. Les navettes ont souvent un point ou un crochet sur une extrémité pour aider à la construction de la dentelle. Des navettes antiques et des navettes uniques sont devenues recherchées par les collectionneurs, même ceux qui n`ont pas de tat. La frivolité de l`aiguille est originaire du début du XXe siècle, mais n`est pas devenue populaire avant bien plus tard [citation nécessaire].